Site icon Mayday Formation – Santé Hygiène et Sécurité au Travail – Les Stagiaires au cœur de la formation

Revue de presse n°65 du 07 au 13 janvier 2021

illustration de la revue de presse n°65 en accidentologie du travail avec un focus sur obepine et la detection covid en eaux usées

illustration de la revue de presse n°65 en accidentologie du travail avec un focus sur obepine et la detection covid en eaux usées

OBEPINE : Vers un troisième reconfinement ?

Le décompte :

Du 07 au 13 janvier, 7 accidents mortels de travail et 8 graves. De plus, 2 suicides en gendarmerie sont également à déplorer. Enfin 1 pompier est décédé et 1 autre pompier est en urgence absolue lors une intervention.

 

L’actualité de cette semaine

COVID : les eaux usées révèlent une inquiétante montée du virus. Le programme national Obepine, qui traque la présence du coronavirus dans les eaux usées, met en place un suivi des variants qu’il espère opérationnel dès la semaine prochaine.

COVID : Des prélèvements réalisés ces derniers jours dans les eaux usées de l’Ile-de-France et de Marseille indiquent une augmentation de la concentration en Covid-19 présente dans celles-ci. Des analyses qui indiquent une nouvelle accélération de la circulation de l’épidémie et qui font craindre l’arrivée d’une troisième vague.

 

Les marches du palais :

REIMS : Jugement d’un accident mortel de travail en espace confiné déjà lu dans notre revue de presse. Le vinaigrier Charbonneaux-Brabant condamné à Reims après la mort d’un salarié. En mars 2018, un salarié de l’entreprise rémoise était mort asphyxié dans une cuve. Amende et prison avec sursis sanctionnent l’employeur.

BREUIL LE SEC : L’enquête de Santé publique France a rendu ses premières conclusions. C’est bien la pollution du réseau d’eau potable qui est à l’origine de 267 cas de gastro-entérite aiguë survenus en avril 2019, à Breuil-le-Sec dans l’Oise. Une enquête judiciaire est en cours.

 

Les couleurs de l’égout :

GAZA : Une société israélienne transforme l’air en eau potable. Que fait la société d’un milliardaire russo-israélien dans la bande de Gaza, territoire contrôlé par les islamistes du Hamas? Elle transforme l’air en eau potable pour atténuer la crise sanitaire dans cette enclave palestinienne que l’ONU prédisait “invivable” à partir de 2020.

 

 

Bonne lecture à toutes et à tous

Et à la semaine prochaine.

Quitter la version mobile