Site icon Mayday Formation – Santé Hygiène et Sécurité au Travail – Les Stagiaires au cœur de la formation

Revue de presse Hors-série numéro 1 de l’été 2021

1er hors serie 2021 revue de presse accidentologie du travail, on parle accident catec avec une retrospective depuis 2019

1er hors serie 2021 revue de presse accidentologie du travail, on parle accident catec avec une retrospective depuis 2019

Accidents mortels de travail et espace confiné

Été 2021 (1/6)

En ce numéro, la revue de presse vous propose de revenir sur l’ensemble des accidents mortels depuis le 1er avril 2019.

HS1 accidents mortels de travail et espace confiné – été 2021 (1/6)

La revue de presse résumé et reprend la totalité des accidents mortels de travail autour de la thématique de l’espace confiné et de l’assainissement depuis sa création (soit avril 2019).

2021 (du 1er janvier au 28 juin 2021)

En 2021 et malgré les multiples confinements, il est à noter un certain nombre d’accidents mortels en espace confiné.

Mort en espace confiné : 1 décès. A Lamonzie-Saint-Martin, un jeune chaudronnier est décédé dans une cuve. Le dégagement toxique exercé par les outils de l’ouvrier en est peut-être la cause.

Mort en espace confiné à cause d’un mauvais blindage : 2 décès A Chailley-sur-Armançon, deux agents de la Saur (dont un est décédé) ont été enseveli dans des conditions d’astreinte. La problématique de blindage est à envisager par le biais de la photo. A Genouillac, un ouvrier a également été enseveli dans une carrière. Si l’espace confiné n’est pas avéré dans les causes de l’accident, la recherche du temps (1 mois) est tout de même à noter.

Mort, retour tuyau curage (espace confiné) : 1 décès : A Angers, un agent a été frappé violemment par son tuyau de curage. Il est à constater qu’il y a eu aussi deux autres accidents graves de ce type durant ces deux dernières années.

Espace confiné : chute de hauteur :  1 décès. A Melay, c’est une assistante maternelle qui a chuté dans un tuyau d’assainissement. Elle est décédée à la suite de sa chute.

Agents d’assainissement : accident de la route : 1 décès. A Macon, un opérateur de fibre optique a trouvé la mort. Un tampon est tombé dans l’égout où il travaillait. Un autre poseur de fibre fut gravement blessé dans les mêmes conditions trois semaines avant.

2020 :

En 2020, de nombreux accidents mortels de travail en espace confiné ont été constatés. Mais aussi un grand nombre sont à proximité (chute de hauteur notamment) peuvent être notifiés. Enfin, des agents d’assainissement ont eu des accidents mortels également :

Mort en espace confiné : 8 décès. A Bernières sur mer tout d’abord ou un agent Veolia a été retrouvé mort dans un égout. Seul sur le chantier et dans les conditions d’un réseau saturé d’eau, le corps du défunt fut découvert suspendu à une corde. L’intervention en espace confiné fut-elle exécutée dans les règles des référentiels INRS et du document unique ?  A Hellemmes et Dombras, 2 salariés sont morts dans un espace confiné. Les problématiques de Ventilation manquante, de toxicité certaine et d’accès difficile indiqués dans les articles expriment clairement la méconnaissance de la notion de travail en espace confiné de ces entreprises. Quant à l’accident de Chichery, on ne sait si la cause du décès est due à un simple malaise cardiaque ou au condition de travail en espace confiné tout comme à Pérenchies. Enfin deux viticulteurs sont également décédés dans leurs cuves à Châteaubernard et Sucy en vaux.

Mort en espace confiné à cause d’un mauvais blindage : 2 décès. A Paimpol et à Coussay, c’est un ouvrier et un chef d’entreprise qui sont morts ensevelis. Dans les deux cas, c’est dans le cadre d’une inspection de bonne marche de travail et de contrôle de travail fini.

Mort dans un silo (espace confiné) : 1 décès : A Villiers Saint Frambourg Ognon, l’effondrement d’une paroi est la cause de l’accident mortel. C’est toutefois bien dans un espace confiné que l’accident eut lieu.

Chute de hauteur : espace confiné : 2 décès : A Ornières et à Dunkerque, le risque toxique est écarté par les articles de presse. Reste qu’un vide sanitaire et un silo à grain demeurent des lieux ou ses problématiques restent entières en d’autres circonstances.

Agents d’assainissement : accident de la route : 4 décès : deux cureurs ont trouvé la mort sur une route de la Martinique. Un agent d’assainissement à Valleraugue a également trouvé la mort durant une période de crue lorsque celui-ci faisait une tournée de hauteur d’eau. Enfin, un camion de transport d’eaux usées a chuté dans le massif des Cortalets, causant la mort de son chauffeur.

2019 (du 1er avril au 31 décembre) :

Le premier numéro de la revue de presse fut publié autour du premier avril 2019. La gestion de la récupération des informations n’est pas encore acquise. Tout de même des accidents mortels en espace confiné apparaissent très vite.

Mort en espace confiné : 6 décès. A Uckange et à Fort de France, ce sont deux accidents mortels en espace confiné. Les conditions de mauvaise ventilation, de risque toxique et de difficulté d’accès sont constatées dans les articles. A Fort de France d’ailleurs, c’est dans un caveau mortuaire que l’accident a lieu. Le salarié n’avait pas conscience qu’il accédait à un espace confiné. Tout comme les 3 viticulteurs (Vallet, Bigorre) dont les conditions d’accident sont les mêmes. Une suspicion de simple malaise est à envisager à Beaune.

Agents d’assainissement : accident de la route : 1 décès à Toulouse ou un agent, remontant d’un regard, a été percuté mortellement par une voiture. Cela se reproduira plusieurs fois en 2021 en particulier chez les opérateurs de fibre optique.

Aucune suite pénale n’est encore connue pour tous ces accidents mortels de travail.

2018 

7 viticulteurs sont morts : A Landreau, CHABLISCHANTEMERLE LES GRIGNANPLANCOËT et FONTENAY PRÈS CHABLY : ce ne sont pas moins de 7 viticulteurs morts en espace confiné. Toujours dans les mêmes conditions : nettoyage d’une cuve avec risque d’émanation toxique.

Bel été à vous et à la semaine prochaine

Quitter la version mobile